Lundi 11 Décembre 2017  -  08h26  

       A découvrir sur N64
       Accès Rapides

   Accueil

   Emulateurs

   Plugins

   Roms N64

   Jeux N64

   Boites 3D / Box-Art

   Textures HD

   Hacks / Traductions

   Manuels

   Tests / Vidéo-Tests

   Vidéos

   Dossiers & Tutos

   Tournois

   Concours

   Quiz N64

   Mini-Jeux N64

   Challenges N64

   Sondages

   Classement Trophées
Le saviez-vous ?

Seulement deux jeux étaient compatibles avec le Voice Recognition Unit (microphone pour Nintendo 64) : Densha de Go ! 64 et Hey you, Pikachu.
Test : Bakuretsu Muteki Bangai-O
Développeur : Treasure - Éditeur : ESP - Sortie : Septembre 1999


Ah les Mechas, ces immenses robots destructeurs et surpuissants… Les Japonais en sont fous, et nombreux sont les jeux qui vous placent aux commandes de l’un de ces géants de métal pour un défoulement et une action sans pareil. Parmi les nombreuses licences à succès au pays du Soleil levant, il y en a une qui retient particulièrement l’attention des joueurs : il s’agit de Bangai-0. La particularité de celle-ci est de conserver un gameplay 2D pour une action intense et diversifiée là où d’autres ont déjà franchis le cap de la 3D. Sorti uniquement au Japon en peu d’exemplaires (seulement 10 000), l’épisode N64 est sans doute l’un des plus réussi. Analyse donc du meilleur jeu de Shoot-Em-Up 2D de la machine.

Et un Mecha pour la n°64, Un !

Autant le signaler tout de suite, Bangai-O est un pur jeu d’arcade Solo, vous ne trouverez donc pas le moindre mode Multijoueurs, et pas même un système de sauvegarde, il vous faudra donc recommencer du début à chaque fois, seul votre score final sera mémorisé dans le tableau des records, et c’est tout. Cela peut sembler frustrant, mais il n’en est rien, le jeu est si rythmé et accrocheur que c’est toujours avec un énorme plaisir que l’on s’y replonge. Les fans d’action seront aux anges, et les autres risquent d’être rapidement mordus par son gameplay efficace et haletant. 50 niveaux vous attendent, dans lesquels il faudra éliminer vos ennemis, éviter les pièges, récolter de l’énergie et des missiles, terrasser un Boss, mais surtout marquer le maximum de points. L’histoire est un peu loufoque, ainsi, héro(e)s et monstres ont un design assez particulier qui confère au titre une ambiance Manga que beaucoup apprécieront. Attention, Bangai-O peut s’avérer répétitif au bout de quelques heures de jeu, mais vous aurez heureusement terminé celui-ci bien avant. Et voilà, on aborde ici le sujet de discorde, la durée de vie. Certains la trouveront trop courte, d’autres s’accorderont à dire que c’est préférable au vue de l’absence de sauvegardes. D’un point de vue objectif, 3/4h pour finir un jeu d’arcade est une durée de vie respectable, on a déjà vu pire, donc… Par contre, l’absence de mode Multi est un peu préjudiciable, en fait c’est surtout que tout seul le jeu est déjà excellent, alors imaginez ce que cela aurait donné à 2 (voir plus, pourquoi pas). Dommage, mais on était prévenu, pas vrai ?

Une réalisation technique honorable

Bangai-O est un jeu intégralement en 2D qui n’inclut pas le moindre petit effet en 3 dimensions polygonales. Ainsi, le jeu est loin d’utiliser toutes les ressources de la machine, l’énorme avantage est que le titre de Treasure est d’une fluidité exemplaire, même lorsque l’action à l’écran se déchaine. Mais qu’on ne s’y trompe pas, un jeu 2D peut être très beau, et d’ailleurs, c’est le cas ici. Les décors sont assez fins, avec des détails sympathiques et une impression de relief réussie. Les effets d’explosions et de tremblements s’intègrent parfaitement avec le reste, les couleurs sont belles et l’ensemble donne un visuel très agréable à regarder. La 2D vieillissant beaucoup mieux que la 3D, ce choix s’avère au final payant, puisque le jeu ne souffre pas trop lors de la comparaison avec les titres des générations suivantes. La partie sonore du titre a également été très soignée puisque les nombreux bruitages sont beaux et réussis, notamment ceux des explosions. De plus, ils ont un petit côté humoristique, pour certains, qui collent parfaitement avec l’esprit du jeu. Les musiques sont belles et variées, elles accompagnent bien l’action, surtout face aux Boss. Elles ne sont pas véritablement marquantes, mais elles ont surtout le mérite de ne pas être lassantes.

Un Mecha-nisme bien huilé !

La jouabilité de Bangai-O est on ne peut plus simple et instinctive. La croix de direction et/ou le joystick pour la visée, une double pression dans une direction ou le bouton A pour activer vos propulseurs, le bouton B pour tirer vos missiles et enfin le bouton Z pour déclencher votre super attaque. Et c’est là que repose tout l’intérêt et la spécificité du gameplay du jeu : vos missiles normaux ainsi que ceux de votre super attaque sont téléguidés sur vos cibles et vos ennemis, mais seuls ceux tirés lors de votre super attaque chargée peuvent contrer les tirs ennemis. Non seulement il s’agira de votre seul moyen de défense; comprenez par là qu’il n’y a pas de système de « Garde » ou de bouclier ; mais surtout le fait de contrer un maximum de tirs ennemis dans le bon tempo vous permettra d’augmenter la puissances de vos missiles ainsi que les points acquis, sans oublier les divers Bonus que cela fera apparaitre à l’écran (Vie, Énergie, etc.). Vous disposez de munitions infinies pour vos tirs principaux, mais les super attaques sont quand à elles limitées en nombre et en munition. En effet, il est possible de faire feu de 1 à 100 missiles maximum suivant la durée de chargement de l’attaque, et votre réserve diminuera en conséquence. Mais rassurez-vous, il est très facile de refaire le plein, comment cela ? Et bien tout simplement en ramassant des fruits qui apparaitront après destruction des décors ou des ennemis ! On reconnait bien là la pate de Treasure pour mixer un jeu rythmé et défoulant avec un univers coloré et fun, la pate Niponne quoi.

La référence.

Certes, la concurrence est quasi nulle sur le support, mais cela ne doit surtout pas remettre en causes les qualités de cet épisode de Bangai-O sur Nintendo 64. Beau, varié, défoulant et fun. Voilà un titre qu’on aimerait voir plus souvent et qui ravira autant les fans que les novices du shoot-em-up. Contrairement à son homologue Dreamcast , il est fort dommage que le jeu ne soit jamais sorti dans nos contrées accompagné d’une belle traduction française (ou au moins anglaise, ne faisons pas les difficiles), cela aurait permit de mieux comprendre et adhérer à l’histoire et il ne fait aucun doute que l’humour et l’esprit décalé du jeu y aurait pris un tout autre sens.

Magnio, le 4 octobre 2010

  Verdict
Graphismes : 15/20

Sans être véritablement transcendants, les graphismes 2D de Bangai-O sont agréables à l’œil et son univers loufoque et coloré est bien retranscrit. L’animation est fluide et le jeu réussi la prouesse de ne jamais paraitre confus même lorsque l’action à l’écran se déchaine.

Jouabilité : 19/20

On ne peut difficilement faire plus simple, 3 boutons et un joystick, comme dans les bonnes vieilles salles d’Arcade. Notre Mecha répond vite et bien, et malgré l’apparente facilité qui se dégage du jeu, celui-ci se révèle bien plus technique et stratégique qu’il n’y parait. On reste scotché au pad, pour notre plus grand plaisir.

Durée de Vie : 12/20

Aie… C’est là tout le paradoxe des jeux d’Arcade : pour les néophytes, il se révèlera vite répétitif, tandis que les puristes le trouveront trop court. À vous de voir dans quel camp vous vous trouvez.

Bande-Son : 14/20

Des musiques discrètes qui sont tout justes masquées par d’excellents bruitages, ce qui fait qu’au final, ce n’est pas sur ce plan là que Bangai-O nous laissera un souvenir marquant.

Scénario : 10/20

Simple, naïf et coloré, le scénario de Bangai-O est dans la pure tradition des jeux de shoot japonais. Tous les prétextes sont bons pour se lancer dans l’action, l’essentiel n’est pas là, ce qui compte c’est le plaisir de jeu. Et sur ce point le titre de Treasure fait d’ailleurs très fort.



Intérêt :


Bakuretsu Muteki Bangai-O fait parti de ces jeux auquel il faut absolument s’essayer un jour, tant il fait vivre une expérience de jeu si particulière et accrocheuse. Toute la magie du jeu réside dans le fait que l’on arrive souvent à se sortir de toutes les situations dangereuses qui se présentent à nous, même celles qui semblaient désespérées. L’un des meilleurs jeu de la Nintendo 64, à n’en pas douter.
  Commentaires (2)

BFrancois : Je n'ai pas du tout accroché à ce jeu... Pour info, une version HD devrait bientôt sortir sur le Xbox Live Arcade.

olex : Il m'a l'air très sympa, j'en avais déjà entendu parler, mais le nom rebute un peu, je vais l'appeller désormais Bangai-O, comme toi Magnio :p -- Très joussif mais un poil court, je connais bien la firme de Treasure mais je ne savais pas qu'il avait fait un autre Shoot'em-up sur N64 (évidemment l'autre étant le paradoxalement celèbre Sin & Punishment). -- Je vais le tenter en émulation, vu qu'il est trop rare, et donc cher. Merci Magnio pour ce test très complet et digne de moi, riche en infos et en pavés :D

   Ajouter un Commentaire
Merci de vous identifier...
       Membres

   Identifiant :

  

   Mot de Passe :

     

   Mot de Passe oublié !
Devenir Membre
       Dossiers / Tutos (39)

   Enregistrez et visionnez vos partie...

   Jouer à vos Roms N64 en Relief (Lun...

   Utiliser et configurer AQZ Netplay ...

   Historique de la Nintendo 64

   Test du Passport Plus III (EMS)

   Les Jeux Nintendo 64 Abandonnés

   Installer et configurer un Serveur ...

   Le Stop'N'Swop

   Test du Glove 64 (Reality Quest)

   Renommer vos Roms avec GoodN64
Tous les Dossiers
       Vidéo-Tests (14)

   Quake 64

   Mario Tennis

   Diddy Kong Racing

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...

   Extreme-G

   South Park Rally

   SCARS
Tous les Vidéo-Tests
       Tests de Jeu (45)

   Bomberman 64

   007 - The World is Not Enough

   Xena Warrior Princess - The Talisma...

   Legend of Zelda, The - Ocarina of T...

   New Tetris, The

   Doom 64

   Super Mario 64
Tous les Tests
       Notices Scannées (150)

   WCW-nWo Revenge

   John Romeros Daikatana

   Wave Race 64 (Operation Card)

   Mario Kart 64

   Mario Kart 64 (Operation Card)

   Star Wars - Rogue Squadron

   NHL Breakaway 99
Toutes les Notices
       Partenaires

   GameTronik.Com

   SyTest.Net
(c) 2001-2017 Emulation64.fr / Emulation64.net